Comment trouver votre prochain job grâce à votre réseau ?

By août 14, 2020août 26th, 2020Conseil Candidat

Savoir utiliser son réseau professionnel est un atout pour trouver un nouveau poste. Seulement 15% des cadres ont une démarche de réseautage bien construite[1]. Pourtant, le réseau peut vous donner accès aux opportunités cachées qui représentent 75% des offres disponibles sur le marché pour les cadres.

Savoir utiliser son réseau pour trouver votre prochain poste est donc un avantage précieux qui vous permettra de tirer votre épingle du jeu. Je vous explique dans cet article, à travers des références internationales mais aussi mon expérience professionnelle, comment l’utiliser de manière efficace pour trouver votre prochain job.

Le réseau, c’est quoi ?

Votre réseau est à portée de main. Il se trouve dans votre environnement professionnel mais aussi personnel, associatif ou au sein d’organisations. Il est physique mais aussi virtuel avec des plateformes comme Linkedin. Je vous explique dans cet article comment constituer un bon réseau professionnel.

Concentrez-vous sur vos « liens faibles »

Pour comprendre la manière dont votre réseau est structuré, je vous propose de nous plonger dans les théories de Marc Granovetter.

Ce sociologue américain de renom a particulièrement étudié la notion de réseau. Il a élaboré une théorie en 1973 plus connue sous le nom de « la force des liens faibles » (Strength of weak ties) qui est toujours d’actualité.

Votre réseau est composé de deux typologies de personnes : les liens forts et les liens faibles. « M. Granovetter définit la force d’un lien à partir de quatre critères : la fréquence des contacts, l’intensité émotionnelle, l’intimité et la réciprocité des services rendus. On peut ainsi distinguer deux types de relations, celles qui relient l’individu à sa famille et à ses amis : les liens forts (relations soutenues et fréquentes) ; et celles formées par un réseau généralement plus étendu et plus distant, que l’on qualifiera de liens faibles (contacts brefs et occasionnels). 

Contrairement aux liens faibles, les liens forts sont donc fréquents, à forte charge affective et émotionnelle, et fondées sur des logiques de réciprocité. A partir de cette distinction, l’étude va consister à montrer qu’un individu tirera davantage bénéfice de ses liens faibles que de ses liens forts, et accordera plus d’importance aux relations distantes qu’à celles de son entourage proche[2]. »

Ses travaux montrent que les liens faibles sont plus efficaces pour innover et créer des passerelles. En d’autres termes, vous obtiendrez plus d’opportunités grâce à vos connaissances qu’avec vos proches. Les liens forts permettent d’agrandir votre réseau mais ce sont les liens faibles qui vont vous donner des opportunités. Concentrez-vous sur vos liens faibles dans vos recherches pour atteindre votre objectif.

« En effet, pour M. Granovetter, les liens faibles se révèlent beaucoup plus utiles que les liens forts. Ils servent bien souvent à jeter des ponts entre des ensembles d’acteurs qui autrement seraient isolés, ou encore qui ne pourraient se rejoindre que par des détours plus longs. L’importance des liens faibles provient du fait que ces ponts créent des chemins plus nombreux (plus grand nombre d’informations) et plus courts vers l’information stratégique. »

Comment mettre en place une démarche réseau efficace ?

« La démarche réseau, c’est mettre judicieusement en relation plusieurs personnes afin de créer de la valeur[3]. »  Pour arriver à ce résultat, je vous recommande d’aborder votre réseau en étant bien préparé et avec méthode.

– Bien préparer votre projet professionnel en amont

Il s’agit d’une phase importante que vous ne devez pas négliger. Elle a pour objectif de bien préparer votre projet professionnel pour pouvoir vous adresser votre réseau de manière efficace et constructive. En effet, vous ne pouvez pas vous tourner vers eux avec comme seul argument le besoin de trouver un job sinon cela vous placera dans une position de faiblesse. Le taux de retour sera mauvais et votre démarche peut efficace.

Bien entendu, votre objectif est de trouver un poste mais votre stratégie est de communiquer sur votre projet professionnel pour débusquer une opportunité. D’où l’importance d’avoir un projet solide et cohérent. Vous pouvez ainsi solliciter votre réseau sous le prétexte d’obtenir des informations ou de valider des hypothèses par rapport à ce projet. Vous obtiendrez de cette manière beaucoup d’informations importantes.

– Identifier les bons contacts

Faites le point sur votre réseau. Identifiez les bons contacts et faites la distinction entre les liens forts et les liens faibles comme nous l’avons vu plus haut. Appuyez-vous sur toutes les informations pour bien catégoriser les contacts. Une fois que vous aurez identifié les premiers contacts à privilégier, soyez attentif à leur profil pour personnaliser votre approche. Je vous recommande d’éviter les mailings de masse impersonnels. Vous n’aurez pas de réponses ! Montrez que vous connaissez la personne et que vous vous intéressez aussi à elle.

– Établir sa stratégie et élaborer un plan d’actions

Avant d’entrer en contact avec votre réseau, vous devez savoir répondre à cette question : « Pourquoi est-ce que je vais solliciter mes contacts ? Quelles sont les informations que je souhaite obtenir ? Quelle est ma stratégie ? »

Vous aurez envie de rencontrer rapidement les personnes que vous ciblez mais le chemin vers vos cibles prioritaires n’est pas toujours une ligne droite. Je vous recommande de passer par des personnes intermédiaires pour toucher vos cibles. Vous bénéficierez ainsi de recommandations de tiers avant de les contacter, ce qui vous permettra de mieux les aborder. Tout ce cheminement vous permettra de débusquer des opportunités.

>> Mon conseil : restez agile pour vous adapter à chaque étape et ne perdre aucune opportunité.

Passez à l’action

– Soyez positif et enthousiaste

Adoptez une posture positive et enthousiaste tout au long de vos entretiens et particulièrement sur votre projet professionnel. Donnez envie à vos interlocuteurs, soyez attractif. Montrez que vous avez confiance en votre projet. Vous devez convaincre votre interlocuteur que vous êtes fait pour ce job. C’est à cette condition qu’il pensera à vous si une opportunité se présente. Écoutez également les conseils que vous recevrez pour ajuster votre projet et gardez les pieds sur terre.

– Rencontrez le plus de monde possible

Votre objectif sera de multiplier les entretiens pour communiquer sur votre projet professionnel et débusquer les opportunités. Rencontrez le plus de monde possible et demandez à chaque fin d’entretien des recommandations pour rencontrer d’autres personnes. C’est au fur et à mesure des rencontres que les opportunités apparaîtront.

– Soyez dans une démarche de partage

Gardez en tête que la démarche de réseau implique de donner avant de recevoir. Vous devrez porter attention à l’autre. Soyez dans l’écoute et pas uniquement dans l’attente. La démarche réseau est une démarche de partage. Gardez à l’esprit que vous pouvez également aider l’autre. Portez-lui un intérêt sincère sinon votre démarche ne fonctionnera pas.

>> Mon conseil : soyez attractif, sincère et dans le partage.

Pour aller plus loin, voici les lectures que je conseille :

  • Comment mener un entretien réseau efficace ? Dans cet article, vous apprendrez comment réussir votre entretien réseau.
  • Je vous recommande également les ouvrages d’Hervé Bommelaer
  • Trouver le bon job grâce à son réseau et Booster sa carrière grâce à son réseau, aux éditions Eyrolles.

Vous ne savez pas comment activer votre réseau ?
Vous avez besoin de trouver un nouveau poste ?
Contactez-moi !


[1] Etude HEC au Féminin – Ipsos – Boston Consulting Group de 2015

[2] RSE Magazine – https://www.rse-magazine.com/Mark-Granovetter-et-la-force-des-liens-faibles_a3736.html

[3] Adrien Vaysset – https://technique-emploi.com/utiliser-son-reseau-pour-trouver-un-job-en-3-tapes/).

Aline Fouillot

- Aline Fouillot

Consultante HR mobilities, experte en recrutement des commerciaux et des managers IT. Découvrir son profil.

Votre guide pour réussir votre entretien de recrutement !

Donnez-vous toutes les chances de convaincre !
Téléchargez les 7 conseils indispensables pour réussir votre prochain entretien de recrutement

> Vous allez passer prochainement des entretiens de recrutement et vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour les réussir.
> Vous avez conscience que, quelque soit le résultat, cette étape peut avoir des répercussions importantes pour vous.
> Vous souhaitez préparer cet entretien en bénéficiant des conseils les plus importants pour ne pas le rater.
S'INSCRIRE POUR RECEVOIR LE GUIDE
HR mobilities, des consultants RH spécialisés dans le secteur du numérique.
HR
close-link

Un guide pour vous donner une définition juste de l’intrapreneur et mettre fin aux confusions

Si l’intrapreneuriat existe depuis des années, surtout dans le domaine du numérique, il est devenu la pièce maîtresse des entreprises en transformation et de celles qui veulent prendre un temps d’avance sur la concurrence. L’intrapreneur est l’atout indispensable pour conquérir, innover et pérenniser les entreprises.

Mais qui sont au juste les intrapreneurs ? Sont-ils compatibles avec toutes les entreprises ? Sont-ils la réponse à tous ses enjeux ?
S'INSCRIRE POUR LIRE LE GUIDE
HR mobilities, des consultants RH spécialisés dans le secteur du numérique.
close-link
Offres d’emploi – Tendances recrutement – Conseil en gestion de carrière
Rejoignez notre communauté
close-image